Interview de Jérome Auguin-Bisson

 See Surf : Bonjour Jérome, tout d’abord, See Surf te remercie de ta collaboration sans faille à ses journées, ensuite See Surf te remercie d’avoir accepté de te prêter au jeu de ses questions.

Peux-tu te présenter, brièvement ?

Jérome : Salut see surf ! Je suis Jérôme, j’ai 34 ans et je vis à Lacanau Océan.

Jérome, le surfeur:

Goofie foot, j’aime les beach break français à la belle saison mais aussi les destinations surf exotique quand l’hiver est bien en place chez nous !

See Surf : Depuis quand surfes-tu ?

Jérome : J’ai commencé le surf en Vendée à l’âge de 8 ans, sur le spot de BudBub.

See Surf : Peux-tu nous présenter rapidement de ton quiver?

Jérome : Mon quiver évolue en permanence car j’ai toujours fabriqué mes propres planches. Mon quiver évolue en fonction de mes envies et ma lubie du moment. Actuellement, j’ai une 5’10/18’1/4 2’1/4 passe partout, mais aussi une 6’2 type single en résine teintée pour les sessions plus au large, un fish que j’ai refait plusieurs fois qui présente une polyvalence extrême et pour finir, un « petit » longboard en 7’4, monté en truster, car j’aime le surf tonique, sur le rail…

See Surf : Quel est ton spot préféré ?

Jérome : Budbud en Vendée est mon spot de cœur, mais si une vague a marqué mon esprit c’est bien Saint Leu à la Réunion… Tout est réuni sur cette magnifique gauche, mais il est vrai que désormais c’est devenu compliqué d’en profiter.

See Surf : Aurais-tu une anecdote en tant que surfeur à nous raconter ?

Jérome : Une belle rencontre avec requin (un vrai !) en West Australia, une session avec une colonie de pingouins en Tasmanie ou retrouver un vieux pote dans le désert à l’autre bout du monde. A chaque session son lot de surprises. C’est ça le surf pour moi, ta planche, une belle vague, du partage et c’est le début de l’histoire…

Jérome, le BE handisurf :

See Surf : Depuis quand es-tu au LSC ?

Jérome : Je suis arrivé en 2009 au Lacanau Surf Club après avoir travaillé comme coach pour le Surf Club de la Presqu’ile (Lege cap ferret).

See Surf : Peux-tu nous dire pour quelle raison as-tu décidé de passer un diplôme handisurf ?

Jérome : Cela fait longtemps que l’on travaille avec des publics spécifiques au LSC. Pour exemple, l’Institut Nationale des Jeunes Sourds de Bordeaux s’entrainement tous les mercredis depuis plus de 10 ans. Nous avons également eu beaucoup de demandes isolées pour lesquelles nous avons dû nous adapter. Je suis ambulancier de formation et titulaire de plusieurs diplômes en secourisme. Toutes ces expériences mon permis d’appréhender cette activité avec sérénité. Quand nous avons appris qu’une formation allait s’ouvrir, mes dirigeants mon proposé de m’y inscrire. Une façon pour nous d’officialiser nos actions.

See Surf : En tant que professeur Brevet d’État handisurf, comment perçois-tu les actions de See Surf au sein du Lacanau surf club ?

Jérome : Le Lacanau Surf Club est un club moteur en Gironde voire même au-delà. Il est essentiel qu’une structure comme la nôtre développe l’handi surf afin d’insuffler une dynamique. La collaboration entre nos deux entités est indispensable car See Surf à le pouvoir de fédérer énormément de bénévoles autour de leurs projets, mais aussi beaucoup d’expériences concernant les multiples handicaps. L’expertise des moniteurs du LSC sont également nécessaires à l’encadrement mais surtout à la sécurité de la pratique pour ces groupes. Au-delà de l’accueil des personnes, il y a un désir de créer des nouvelles choses, des nouveaux contenus qui serviront à d’autres, notamment aux futurs Moniteurs diplômés dans le cadre de leur formation.

See surf : Quels principaux conseils donnerais-tu à des futurs BE qui souhaiteraient passer le diplôme handisurf ?

Jérome : Nous faisons tous ce métier par passion, c’est pour moi une qualité essentielle ! La particularité du public Handisurf réside dans la diversité. Chacun à une histoire de vie complètement différente. On s’y attache énormément et on ne peut pas faire les choses à moitié.

Jérome et See Surf :See surf : Toi qui est dans l’eau avec les bénévoles See Surf chaque journée, qu’est-ce que ça t’apporte personnellement ?

Jérome : Vous savez on ne peut être qu’admiratif devant le courage de certains See Surfeurs et tous les bénévoles le savent. C’est leur fidélité au projet See Surf qui m’impressionne et nous sommes à chaque fois un peu plus nombreux. Certains bénévoles font beaucoup de route pour être présents sur les journées See Surf. Chacun de ces bénévoles a son mot à dire quant à l’organisation, sur la plage j’organise et je surveille, en dehors il me partage leurs expériences et j’apprends énormément.

See surf : Aurais-tu quelques petits conseils à donner à nos see surfeurs?

Jérome : Les mêmes qu’aux jeunes que j’entraine. Il faut continuer de s’entrainer pour progresser alors à vos planches !!

See surf : Jérôme, Emilien, 13 ans (ndlr : une Interview d’Emilien a été publiée en 2017) vient chaque année surfer au LSC, pourrais-tu nous en parler en quelques lignes ?

Jérome : Emilien est un jeune aveugle qui vient au LSC depuis 2014. Aujourd’hui, nous travaillons sur son autonomie dans l’eau un peu à la manière de ce qu’il fait déjà avec son père Etienne Monet et ses coachs Marc Magendie et Anthony Collet (la Toussuire) sur les pistes de ski. Nous mettons en place du guidage à la voix. À l’aide de plusieurs bénévoles répartis sur son trajet, ils apportent des informations sur la distance, la taille et la façon de la franchir la vague pour se rendre au large. Pour prendre les vagues, c’est le même principe, surtout que maintenant il ressent le bon moment pour faire son take off. Dans la vague, c’est une nouvelle fois les bénévoles qui le guident en indiquant le sens de déferlement. Ces moments sont vraiment forts en émotion car nous avons suivi sa progression mais surtout c’est une belle leçon de vie pour tout le monde.

See Surf : Jérôme, aurais-tu une anecdote à nous faire partager ?

Jérôme : L’année dernière nous avons fait surfer un jeune de 12 ans née très prématuré assez lourdement handicapé. Il avait entendu parler de ce qui se passait pendant ces journées See Surf, il a donc demandé à ses parents si c’était possible de participer. Il n’était vraiment pas confiant à son arrivé. Nous avons tous pris le temps pour le mettre en confiance et il a fini par se mettre dans l’eau. A la fin, il s’est mis debout, personne n’y croyait. L’émotion fut immense et collective… Avec le (See) surf tout est possible !!

Pour conclure, See Surf : Enfin, Jérôme, tu connais la devise de See Surf, « avec le surf tout est possible », qu’en penses-tu?

Jérôme : C’est une devise vraie qui parle bien. Elle s’adresse directement à son public.

See Surf : Merci Jérome, See Surf te souhaite beaucoup de réussite et de bonheur dans tes projets futurs ! Et à bientôt dans l’eau avec les see surfeurs et les bénévoles !Photos de l’article:

photo 1: Jérome qui surfe (photo en noir et blanc (prise de vue dans l’eau))

photo 2: Jérome sur une belle droite tubulaire (plus de 2m50 facile)

photo 3: Jérome faisant un cut back bien engagé!

photo 4: Jérome, un BE toujours aux petits soins avec les see surfeurs

photo 5 : Jérome, Emilien et Alizée (la sœur d’Emilien)

photo 6: Jérome avec Emilien

photo 7: Jérome a une complicité sans faille avec les see surfeurs !

6 commentaires sur “Interview de Jérome Auguin-Bisson
  1. Super interview
    A noté que G est un vrai passionné que g mal compris en tant que stagiaire.
    Bref superbe assoc’
    Good job les Guys !!!
    Longue vie a Seesurf et o Lsc

  2. Bisson dit :

    « Qui invite un aveugle reçoit deux hôtes «  (proverbe indien)

  3. Bisson dit :

    Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie…..

  4. Polo de lacanau dit :

    Magnifique reportage bravo à jeje et à see surf

  5. Bisson dit :

    Super interview ,félicitation pour ce que tu apportes pour le handisport et sympa ton clin d’œil à La Réunion

  6. Tony dit :

    Superbe interview de Jerome du Lsc
    Bravo Claudy et ta team…
    See surf,une belle aventure qui donne de la joie aux participants.
    Tony.D

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.