Oui, ils l’ont fait !

Félicitations à Rebecca, Hugo et Gaucelme qui ont traversé la Manche en 9h45 sans combinaison dans une eau à 16 degrés!

Le samedi 12 août Hugo, Gaucelme et Rebecca ont traversé la Manche (50km de nage) en 9H45 ! Oui oui, ils ont traversé la Manche en 9H45 en relais mixte ! C’est la traversée la plus rapide de tous les temps en relais mixte!

Revenons rapidement sur cet extraordinaire exploit !

On vous les avait déjà présentés (ndlr : voir l’article du 28 mai dernier : http://seesurf.fr/?p=1076).

En mai dernier, Hugo Delmas, ancien bénévole See Surf avait contacté See Surf pour lui faire part de son défi avec Gaucelme Lescouzères : traverser la Manche en relais mixte. Et bien ce défi de dingue est réussi à 200%.En effet ces deux amis de 28 et 29 ans, qui partagent la natation depuis l’enfance, ont, accompagnés de Rebecca Barry (ndlr : nageuse et amie nord-irlandaise), traversé la Manche en 9h45. Ils étaient encadrés par Channel Swimming Association (ndlr : l’une des deux seules associations agréées pour guider et assurer la sécurité des nageurs lors la traversée). Un bateau était spécialement affrété pour l’occasion et les a suivis tout au long du parcours.

Ils sont arrivés à Douvres le Mercredi 8 août au soir. Ils se sont installés et ont étudié et surveillé la météo. La première fenêtre météo « potable » (ndlr : pour reprendre l’expression d’Hugo) était samedi 11 août (ndlr : sinon ils auraient dû attendre quatre jours de plus).

Ils se sont donc lancés à 12h20 (heure locale) de la plage Samphire Hoe à Douvres en maillot de bain et lunettes (ndlr : sans combinaison !) dans une eau oscillant entre 16 et 18 degrés. Ils se sont relayés toutes les heures pour rallier la plage du Blanc nez à Calais à 23h05 (heure française). Durant le défi, chaque nageur devait effectuer un relais d’une heure précisément (ndlr : c’est imposé par le règlement nous précise Hugo). Lors du passage de relais, il fallait que le nouveau relayeur se mette à l’eau à la poupe (ndrl : arrière du bateau) et « passer le relais » en nageant. Le nageur avait interdiction de toucher le bateau durant sa nage, sinon c’était immédiatement le retour à Douvres.

Pendant que le nageur nageait, les deux autres étaient à 3-4 mètres sur le bateau et s’occupaient de la logistique (ravitaillement, serviettes, vêtements chauds(…)) et encourageaient. Les derniers relais se sont déroulés dans l’obscurité ! C’est donc cinquante kilomètres de nage (crawl, brasse, dos, papillon).

Durant ces 9h45 de nage, ils ont rencontré de nombreuses difficultés. Hugo nous a cité les principales : rencontres avec des méduses (plusieurs piqûres), un swell entre 30 et 80 cm (ndlr : ce qui est loin d’être simple lorsque tu nages), la nage de nuit (ndlr : le nageur portait seulement une diode clignotante sur le bonnet de bain afin de pouvoir le localiser de nuit), les nombreux passages de paquebots ou tankers pas loin, ce qui crée des vagues et surtout le froid !

Hugo nous a confié : « Dans une eau entre 16 et 18 degrés sans combinaison, on rentre vite en hypothermie, et ce même en nageant. On perd la sensibilité dans les membres et il est alors difficile de rester lucide et de garder sa technique de nage ». « Pour ma part, j’ai tremblé pendant quarante minutes après le relais car il était très difficile de se réchauffer ! ». 

Ce qu’Hugo retient c’est la cohésion et l’esprit d’équipe qui leur ont permis de ternir dans les moments difficiles. Ndlr : Hugo nous précise que « Les relayeurs sur le bateau encourageaient constamment le nageur. Peu importe qui était dans l’eau, nous nagions ensemble! Le fait que les uns se surpassent, pousse les autres à en faire de-même. Le sentiment de cohésion et d’union dans l’effort les a rendu plus forts face au froid et aux kilomètres ! Ce sont ces valeurs de solidarité et de partage qui nous ont permis de réaliser cette traversée, et c’est pourquoi nous sommes fiers d’avoir été accompagnés par See Surf qui prône ces mêmes valeurs! »

Des articles de journaux ont été publiés ou vont être publiés. Vous pouvez aller lire : https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/marmande_47157/marmande-gaucelme-lescouzeres-va-traverser-manche-la-nage_17490311.html.

Une collecte avait été mise en place afin de financer leur projet. Hugo et Gaucelme s’étaient engagés à reverser 50% des fonds récoltés à See Surf. C’est ce qu’ils vont faire puisqu’ils vont remettre un chèque de 1120€ à See Surf ! Une rencontre doit se faire pour la remise du chèque.

Toute la famille See Surf vous remercie du fond du cœur  et vous félicite tous les trois pour cet exploit !

On se répète un peu mais encore une fois un très grand bravo à eux !!!

Hugo et Gaucelme ont déjà d’autres projets en tête pour 2019 ! À suivre…

On peut donc confirmer qu’avec le surf tout est possible mais avec la natation aussi !

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.