Petit retour sur les trois journées See Surf 2019

Dimanche 9 juin

Pour cette première journée See Surf 2019, nous avons eu 14 bénéficiaires SeeSurfeurs (dont 6 adhérents de l’UNADEV, quatre élèves du Centre pour déficients visuels des Hauts Thébaudiéres (44) ainsi que 4 enfants et adolescents du Centre IRSA Alfred Peyrelongue d’Ambarès-et-Lagrave) et 47 bénévoles et accompagnants qui ont répondu présents. Jérôme, professeur de surf breveté d’Etat et Yann Martin, directeur du Lacanau Surf Club et professeur de surf breveté d’Etat de surf, se sont chargés de l’encadrement de tout ce joli monde.

Jérôme qui donne les explications concernant la sécurité des see surfeurs et les conditions de surf pour la journée
Un bénévole qui fait surfer un see surfeur.

Au menu de cette première journée, initiation au surf pour adultes et enfants mal et non-voyants avec le partenariat du Lacanau Surf Club ainsi que la formation de nouveaux bénévoles. La météo de cette journée était propice au surf et les trinômes bénévoles SeeSurfeurs ont passé une magnifique journée dans une dynamique de cohésion conservée autour d’un repas offert à toutes et tous.

See Surf a proposé en complément du surf de nouvelles animations. En effet, les see surfeurs mais également les bénévoles (en mode non voyant avec un bandeau sur les yeux) ont pu découvrir le Yoga (merci Julia et la professeure de Yoga) et le torball (merci Corentin). Ces nouvelles animations ont reçu une grande attention et ont fait l’unanimité de tous ses participants.

Découverte ou pratique du turball

Cette journée se résume avec de larges sourires qui pouvaient se lire sur les SeeSurfeurs et les bénévoles et nul doute que ces derniers sont repartis avec de beaux souvenirs et de belles images plein la tête !

Cette journée fut couverte par la présence de médias qui mirent See Surf à l’honneur par nos actions de cette journée. Des actions retranscrites par un article sur le site internet de l’UNADEV, sur le site internet Handicap zéro spécialisé sur le thème du handicap visuel et pour finir un interview sur la radio RCF Bordeaux que l’on peut retrouver sur le site de See Surf et YouTube sous forme d’une vidéo composée de photos de cette journée.

Interview de notre Président See Surf, Claudy, par France 3

Enfin, nous avons une vidéo de cette journée qui est en accès sur notre chaine YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=twgsUpQ5j1Q (merci François)

Lundi 1er juillet

Le lundi 1er juillet 2019 s’est déroulé la deuxième journée See Surf. Cette deuxième journée See Surf a rassemblé 10 See Surfeurs (enfants et adolescents mal ou non-voyants) du Centre IRSA Alfred Peyrelongue d’Ambarès et 38 bénévoles et accompagnants. Parmi les bénévoles nous avons eu la présence de membres de l’association Surf Insertion accompagnés d’adhérentes de l’association « Tu es belle Maman ». Des éducateurs et agents du Centre IRSA Alfred Peyrelongue étaient également présents avec nos bénévoles. Nous avons tous été encadrés par Yann Martin (LSC)).

La journée démarrait par le repas du midi apportant toujours un grand moment de convivialité. Les conditions maritimes furent excellentes et pour la seconde fois, une journée découverte pleine d’émotions pour tous les participants qui repartiront le sourire aux lèvres. 

Les médias se sont tournés à nouveau sur les actions de See Surf de cet après-midi avec un reportage sur France 3 Aquitaine le jour même puis le 2 juillet un article est paru dans le Parisien. S’en est suivi le 5 juillet un reportage sur la radio national RTL, le 10 juillet Claudy Robin, président de See Surf, fut l’invité durant trente minutes pour présenter ses actions à France Bleu Gironde. Enfin, le 22 juillet, le fond de dotation Lucie Care a publié sur son site internet un article mettant en avant les actions de See Surf et le jour même Claudy Robin fut interviewé en direct afin de parler des actions de See Surf sur la radio Sud Radio en direct.

Interview également de See Surfeurs comme par exemple Johnny qui a pris plaisir à être interviewé.
Interview de Yann

Pour terminer nous avons mis en ligne une vidéo sur notre chaine YouTube résumant cet superbe après-midi : https://www.youtube.com/watch?v=eNOwJZBa2mI (merci Jules)

Quelques mots sur… l’association Surf Insertion : cette association a été créée en 1997 et met en œuvre des actions favorisant la pratique des sports de vague et d’actions d’éco-citoyenneté sur le littoral français en faveur des jeunes de cités et de zones rurales habituellement exclus de cette pratique. L’association Surf Insertion a donc ouvert une brèche dans l’exclusion sociale en accompagnant les adhérentes de l’association « Tu es belle Maman » à venir encadrer et soutenir nos jeunes SeeSurfeurs à l’eau. Des moments magiques, plein d’amour et de générosité, ont été vécus par ces femmes du quartier de Bacalan de Bordeaux. See Surf a donc prouvé une fois de plus que son message de mixité est très fort en ayant pu intégrer des personnes exclues du monde du sport et dans bien d’autres communautés malheureusement du fait de leur tissu social. L’expérience sera renouvelée chaque année.

photo de membres de l'association Surf insertion et de l'association "Tu es belle maman"

Dimanche 8 septembre

Le dimanche 8 septembre 2019, après le traditionnel café d’accueil, une nouvelle journée d’initiation au surf s’ouvrait avec la présence de dix-neuf SeeSurfeurs (dont huit adhérents de l’UNADEV dont une spectatrice mal voyante, six bénéficiaires de l’association Tréma de Rochefort (17), quatre jeunes du Centre IRSA Alfred Peyrelongue d’Ambarès-et-Lagrave, et la présence de trois autres SeeSurfeurs venant de la Gironde et du Tarn). Soixante-neuf bénévoles encadrants et accompagnants furent mobilisés sous la surveillance de Yann Martin.

photo d'un groupe de see surfeurs à l'eau avec au premier plan Laurent, un See surfeur d'un niveau déja avancé sur sa nouvelle planche
Yann Martin

Comme lors de notre première journée, le 9 juin, See Surf a tenu à proposer une nouvelle fois ses animations de yoga et de torball (merci Julia, Camille et Pauline).Ces nouvelles animations ont reçu, comme pour la première journée See Surf, une grande attention et ont fait l’unanimité de tous ses participants. Toutes et tous furent ravis et enchantés de participer à ces nouvelles animations!

Julia qui enseigne le Yoga aux see surfeurs et aux bénévoles

Cette troisième belle journée peut être visionnée par une nouvelle vidéo diffusée sur notre site et notre chaine YouTube: https://www.youtube.com/watch?v=nHo2AWn_npc

Grâce à toute la communauté de See Surf, See Surf a su dépasser les clivages et les différences en prouvant que nous pouvons toutes et tous vivre dans le partage et la mixité.Cette année 2019 exhibe une nouvelle fois la grandeur d’âme de See Surf et, que ce soient les bénévoles, les SeeSurfeurs ou les médias nationaux, régionaux et locaux, tous la reconnaissent et la véhicule.

See Surf c’est que du bonheur!

See Surf remercie les membres du bureau, du conseil administratif et tous les bénévoles. See Surf remercie ses membres qui donnent beaucoup de leur temps pour la réussite de ces journées, le cœur de See Surf. See Surf remercie également tous ses photographes et cameraman qui font un travail remarquable en créant des supports visuels de toutes sortes ;  l’imagination ne se tarit jamais, See Surf c’est aussi l’inspiration!

photo de l'océan avec les see surfeurs et les bénévoles

See Surf vous donne rendez-vous en 2020 pour de nouvelles aventures!

Avec le surf tout est possible !

Crédits photos : Patrick Creusot, Cyril Méchiche, Stéphane Gelisse

Crédits vidéos: François Lecuyer et Jules Montier.

Interview de notre Président pour nous présenter le nouveau format des journées See Surf et les derniers achats réalisés

See Surf : Bonjour Claudy, cela fait maintenant sept ans cette année que See Surf existe et qu’elle organise des journées See Surf pour initier des handivisuels à la découverte et à la pratique du surf.

L’équipe de See Surf essaye d’être la plus transparente auprès de ses See Surfeurs et de ses bénévoles et te remercie de nous accorder un peu de temps pour présenter les changements et les achats pour cette année.

See Surf : Peux-tu nous faire brièvement un petit rappel historique ?

Claudy:

See Surf a été créée à l’automne 2012, afin d’aller à la rencontre du monde du handisurf à Hawaï, où nous avons rencontré Derek Rabelo un surfeur brésilien aveugle qui avait en 2012 surfé Pipeline ainsi que l’association AccesSurf qui a pour but de faire surfer des personnes handicapées sur Hawaï. Au retour d’Hawaï, See Surf a, dès juin 2013, initié quelques personnes porteuses d’un handicap visuel. Pour moi, il était important de transmettre mon expérience de surfeur handicapé visuel aux autres en situation de déficience visuelle.

See Surf : Peux-tu également nous faire une présentation du LSC (Lacanau surf club) et de la collaboration de See Surf avec le LSC qui existe depuis le début (un grand merci au LSC de croire en See Surf et de nous aider et assister dans les journées See Surf (un merci particulier à Yann et Laurent (et à notre Jérôme qui devrait être avec nous cet été)).

logo LSC

Claudy:

Lors du montage et de la préparation du projet Hawaï, je suis allé à la rencontre de la Fédération Française de Surf lors de leur assemblée générale organisée à Bordeaux. J’ai rencontré des membres des instances fédérales de surf et j’ai présenté mon projet en expliquant, que je n’avais ni argent, ni matériel, mais en revanche, j’avais des personnes avec une déficience visuelle qui étaient très motivées pour découvrir le surf. La rencontre fut magique et extraordinaire, avec un grand monsieur au grand cœur, Monsieur Laurent Rondi, Président du LSC et Président du Comité Gironde de surf. Laurent m’a dit spontanément « amène moi quelques déficients visuels sur plusieurs journées et je te mets à disposition nos locaux, le matériel, ainsi que les profs BE du LSC. Dès la première journée, ce fut une grande aventure et celle-ci perdure !

Donc dès juin 2013 See Surf a pu initier quelques personnes porteuses de handicap visuel à la pratique du surf, et en l’occurrence les adhérents et bénéficiaires de l’UNADEV (Bordeaux Union Nationale des Aveugles et DÉficients Visuels). Depuis cette date, See Surf continue à initier tout un public de personnes handicapées visuelles à découvrir le surf. Le 9 juin prochain (2019)nous en serons déjà à notre 18ème journée d’initiation, qui l’aurait cru en 2012 lors de la création de See Surf !

Sans l’appui, l’aide et le soutien matériel et logistique du LSC, nous n’aurions pas cette grande chance et ce privilège de faire découvrir le surf à des personnes handicapées visuelles. Nous sommes des pionniers du handisurf pour les personnes porteuses de handicap visuel. Nous avons un rôle d’intégration, d’inclusion, et de dépassement de soi au travers d’un message de mixité handi/valide dans une pratique sportive, grâce à toutes les énergies, du LSC, de nos bénévoles et de la volonté d’apporter un message d’espoir.  Il est important maintenant que See Surf grandisse et apporte son expérience en expertise d’accompagnements de nos See Surfeurs.

Un grand merci à mon Laurent, à mon Yann, des fidèles des premières heures de See Surf, car pour la petite anecdote, Yann était présent avec nous à Hawaï. Yann a toujours été présent à nos côtés, et un grand big up à notre Jérôme qui, j’espère, sera toujours présent sur nos journées, car Jérôme fut le premier BE à avoir obtenu le diplôme handisurf en Gironde.

Jérome lors d'une journée See Surf
Jérome lors d’une journée See Surf

See Surf : Chaque année, See Surf constate qu’il y a de plus en plus de bénéficiaires et de bénévoles. Comment expliquer cet engouement pour See Surf ? 

Claudy:

See Surf depuis le début apporte, grâce à ses bénévoles et au LSC, un message d’espoir pour les personnes handicapées visuelles qui peuvent pratiquer le surf en toute sécurité. C’est grâce à ce message d’espoir que, naturellement le mot est passé dans le milieu du handicap visuel, d’où le fait que See Surf rencontre un réel succès et d’intérêt.

Présentation des journées See Surf pour l’année 2019 :

See Surf : La première journée See Surf arrive à grands pas. Peux-tu nous présenter brièvement les journées See Surf pour l’année 2019 ?

Claudy:

Nous avons décidé cette année de nous concentrer en priorité sur la sécurité et sur l’accueil des personnes bénéficiaires que l’on surnomme les see Surfeurs. En effet, cette année nous avons décidé d’innover. Afin de permettre à plus de personnes handicapées visuelles de participer, nous allons augmenter le nombre de See Surfeurs sur nos journées. 20 See Surfeurs sont prévus par journée de juin et de septembre. Cela va nous permettre de faire tourner les See Surfeurs à l’eau. En effet, une équipe de 10 See Surfeurs accompagnée de nos 30 bénévoles dans l’eau à surfer et durant ce temps, les 10 autres See Surfeurs seront dans une autre dynamique, de body surf ou en mode récupération sur la plage avec des ateliers de récupération organisés par Corentin et Julia. Corentin proposera une animation centrée sur l’ergothérapie et l’environnement du handicap visuel. Julia proposera avec deux professeurs de yoga, un atelier centré sur l’approche du corps et de sa perception dans l’espace à travers différentes postures de yoga. L’intérêt est que chacun puisse profiter de la journée, avec un roulement par période de 30 minutes, quand une équipe sera en mode surf, l’autre équipe toujours encadrée par nos bénévoles. Rassurez-vous, tout le monde sera à l’eau pour découvrir le surf et les sensations de glisse ! Le surf reste notre premier objectif !

See Surf:

Émilien et Maxime reviennent également pour suivre des cours avec des valides au LSC, peux-tu nous en parler ? Peux-tu également nous parler de Noé, qui est licencié au LSC ?

Claudy :

Émilien est un exemple de transmission grâce à la volonté du Lacanau surf club et de ses parents de lui permettre depuis 2014, de découvrir et pratiquer le surf ! Lors du projet Hawaï, Etienne, le papa d’Émilien a pris contact avec moi afin de savoir si Émilien pouvait surfer. Il est évident que oui. Émilien et sa famille viennent de la région de Reims, par conséquent, Émilien ne pouvait pas venir sur une de nos journées. Ses parents lui permettent de venir chaque année une semaine surfer en cours inclusif avec le LSC. Il surfe dans le même cours que sa sœur et son cousin. En 2019, Émilien fêtera sa sixième année de surf avec le LSC.

Maxime, lui de son côté est arrivé, il y a trois ans sur une initiation au Lacanau surf club. Maxime va fêter ses trois ans de surf avec le LSC.

Tous les deux, sont en complète inclusion en cours durant toute une semaine au mois d’août, avec des élèves valides et avec le soutien de quelques bénévoles See Surf présents durant leur semaine de cours.

Quant à Noé, c’est l’exemple même d’une réussite d’inclusion ! Noé est un jeune enfant dynamique avec un super papa surfeur et habitant le Médoc. Noé a découvert le surf avec son papa. Il est aussi venu participer à nos journées. Afin de progresser encore plus dans sa pratique, Noé vient de s’inscrire cette année et se licencier au LSC. Oui, il va désormais pouvoir voler de ses propres ailes avec l’aide tout au long de l’année du LSC. C’est une future graine de See Surfeurs de très haut niveau ! Nous espérons sincèrement pouvoir le voir aux futures compétitions de surf pour personnes porteuses de handicap !  Noé a la volonté et la motivation pour ! Et grâce à son papa et au LSC, Noé à tout l’avenir devant lui, pour lui permettre de gravir tous les échelons de la réussite de l’inclusion parfaite dans un club labellisé handisurf et affilié à la Fédération Française de Surf.

Noé et Yann Martin sur la plage en direction de l'océan
Noé et Yann sur la plage en direction de l’océan

Présentation du nouveau format des journées See Surf

See Surf : À partir de juin prochain, un nouveau format organisationnel des journées See Surf est prévu. Pourrais-tu nous dire pourquoi ces changements et nous les présenter ?

Claudy:

See Surf rencontre depuis quelques années maintenant un succès grandissant qui nous contraint à refuser parfois des participants see Surfeurs. Pour des raisons d’organisation et d’accueil, depuis la genèse de See Surf nous prenions en compte 10 à 12 See Surfeurs maxi par journée. Vue l’engouement des demandes de See Surfeurs cette année, nous avons réfléchi à un autre format d’organisation tout en conservant le maximum de sécurité sur nos journées. Nous allons tester une nouvelle formule, où nous allons accueillir 20 See Surfeurs maximum par journées. Ils tourneront en équipe de 10 See Surfeurs maximum à l’eau et seront encadrés par nos bénévoles sur une rotation de 30 minutes qui sera gérée et checkée par un bénévole sur la plage, équipé d’un sifflet pour faire respecter la rotation de 30 minutes. Pendant que la première équipe de 10 See Surfeurs sera à l’eau, Corentin et Julia alterneront leurs ateliers (gratuitement) sur la plage. Corentin proposera une animation centrée sur l’ergothérapie et l’environnement du handicap visuel. Julia proposera avec deux professeurs de yoga, un atelier centré sur l’approche du corps et de sa perception dans l’espace à travers différentes postures de yoga. En septembre, Anne mon épouse se greffera à ces ateliers pour proposer gratuitement des cours de renforcement musculaire, de cardio de stretching et d’étirement. Voilà l’objectif de cette année, ouvrir nos journées à plus de See Surfeurs, mais avec une dynamique différente, en termes d’accompagnement et de sécurité. Nos journées seront sécurisées par bénévole qui sera en relation direct avec les MNS sur la plage afin d’assurer la sécurité de notre zone de surf et éviter toute intrusion intempestive de free surfeurs sur notre zone de surf.

L’accueil de nos participants cette année sera encore plus prise en compte dès leur venue le matin. L’idée est que See Surf aura un stand où chaque participant sera invité à venir signer la feuille d’émargement et valider, l’enregistrement de sa présence sur la journée. Seules les personnes inscrites au préalable via notre site Internet See Surf seront référencées en tant que présentes sur nos journées. La signature de la feuille d’émargement validera leur présence. Avec leur accord, nous les inscrirons directement sur la liste des adhérents à titre gratuit de notre association. Nous leur donnerons un bracelet qui leur permettra d’accéder au repas du midi, car désormais seules les personnes inscrites sur notre liste officielle et seules les personnes ayant émargé et en possession d’un bracelet pourront prétendre à participer au repas du midi.

Nous avons voulu cette année également mettre en place un document qui sera signé uniquement par les personnes qui auront et utiliseront du matériel « à risque », exemple : tel portable, appareil photo numérique caméra ou drone afin de désengager See Surf de toute responsabilité en cas de perte ou de casse de matériel.

Il est important que nos participants puissent être tranquilles et en sécurité complète pour toute la journée.

Nous tenons par-dessus tout, à ce que nos journées se passent de la meilleure manière et que tout le monde puisse partir le soir avec le smile et des rêves plein la tête d’avoir participé à une journée extraordinaire de partage d’échange et de mixité.

Présentation des nouveaux achats See Surf

See Surf : See Surf sait tout (ou presque), il sait notamment qu’un réassort de tee-shirt et un achat de sweat-shirts See Surf est prévu. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Claudy:

Cette année et grâce au soutien financier de l’UNADEV, et que nous les remercions pour leur fidélité et leur soutiens financiers réguliers, See Surf a commandé de nouveaux vêtements (tee-shirts et vestes à capuche) et pour la première fois, See Surf a commandé des débardeurs pour les filles ! Oui, il est important que les filles nombreuses sur nos événements et journées, puissent se faire plaisir en s’offrant un débardeur. Donc un grand merci du fond du cœur de See Surf à l’UNADEV qui nous a permis d’investir considérablement au profit de nos See Surfeurs handicapés visuels et de nos bénévoles.

See Surf : L’équipe de See Surf essaie de renforcer la sécurité de ses See Surfeurs et de ses bénévoles. Peux-tu nous présenter ces nouveaux achats (lycras, casques) ?

Claudy:

Pour des raisons de sécurité supplémentaires et grâce à nouveau, en partie, au soutien financier de l’UNADEV, See Surf a pu investir dans des casques de protection de surf. Ces casques seront utilisés par nos See Surfeurs, afin de protéger leur tête en cas d’éventuels collisions ou impacts avec les planches de surf. Il est important d’accentuer la sécurité et d’éviter tout risque potentiel. Cette année, nous allons également pouvoir étoffer notre stock de lycras ce qui nous permettra d’équiper complètement tous nos bénévoles sur la plage pour nos journées.

See Surf : See Surf sait également que de nouvelles planches ont été achetées. Peux-tu nous expliquer pourquoi cet investissement ? Est-ce que certaines ont été revendues ?

Claudy:

En fait, nous avions investi dans des planches de surf gonflables mais certaines n’étaient pas ou peu utilisées du fait d’un trop gros volume. Par conséquent, nous avons décidé d’en revendre et, avec le soutien financier de l’UNADEV, d’en acheter de nouvelles plus adaptées aux plages Canaulaises et au physique de nos See Surfeurs.

Les nouvelles planches de surf gonflables de la marque Gong (couleur : blanche)
Les nouvelles planches de surf gonflables de la marque Gong.

See Surf : Avant de terminer, aurais-tu des remerciements à faire ?

Claudy:

Tout d’abord, je voulais remercier l’UNADEV de Bordeaux (Union Nationale des Aveugles et DÉficients Visuels) qui grâce à leur financement pour cette année, nous permet d’investir cette année au profit des personnes handicapées visuelles, merci à eux pour leur fidélité ! UNADEV de Bordeaux est un soutien financier et un partenaire vital et important pour la vie de See Surf et notre épanouissement et notre résonance vis-à-vis des personnes handicapées visuelles, merci une fois de plus à l’UNADEV pour leur fidélité, pour leur aide et leur soutien depuis 2013 !

Je voulais en profiter aussi pour remercier notre partenaire de toujours le LSC (Lacanau surf club), car sans leur magnifique accueil, si généreux depuis le début, See Surf ne pourrait pas donner autant de messages d’espoir autour d’elle, et permettre de faire découvrir le surf à toujours encore plus de See Surfeurs. Un grand merci à Laurent qui a toujours cru en See Surf, merci à Yann qui a toujours été aussi proche de See Surf et cela depuis le début dès Hawai. Merci aussi à notre coach Jérôme qui j’espère sera présent cette année sur nos journées, et merci à toutes les équipes du Lacanau surf club, pour leur gentillesse leur professionnalisme, et leur dévouement !

Je voulais remercier nos autres donateurs privés ainsi que la Mutuelle Ociane Groupe Mamut.

Merci aussi à tous nos bénévoles, qui prennent chacun du temps sur leur vie privée afin que nos See Surfeurs puissent passer de magiques journées, encore merci à toutes et à tous pour votre fidélité, et votre présence indispensable, mille merci du fond du cœur. Et pour terminer mille merci à toute mon équipe, qui s’investit pour See Surf, car ne l’oublions jamais, nous ne sommes que des bénévoles, dévoués pour la cause de See Surf et de ce beau message d’espoir. Merci à toute mon équipe du fond du cœur pour votre précieuse présence, votre compréhension, et votre envie d’apporter aux autres un grand message d’espoir que malgré le handicap, il est possible de pratiquer le surf ! Merci à tous du fond du cœur de me supporter depuis tant d’année, et de me permettre de vivre mon rêve d’apporter aux personnes porteuses de handicap visuel la possibilité de pratiquer le surf en toute sécurité et encadrées par de supers équipes de bénévoles.

Nous formons toutes et tous une magnifique chaîne d’entre aide et de solidarité, qui prouve une fois de plus que nous pouvons vivre ensemble dans une envie d’apporter aux autres un message d’espoir et de tolérance !  Nous faisons toutes et tous parties de cette belle chaîne d’espoir, et de don de soi pour les personnes handicapées visuelles, ne changeons rien, adaptons-nous pour le futur et le bien-être de nos See Surfeurs.

See Surf : Pour conclure, See Surf te repose la question pour le plaisir, tu connais la devise de See Surf « Avec le surf tout est possible » qu’en penses-tu ?

Claudy :

Avec le surf tout est possible, surtout quand tu réalises ton rêve en tant que personne handicapée visuelle, d’apporter autant de bonheur aux autres et de pouvoir réaliser son rêve au travers de See Surf, faire pratiquer le surf uniquement au bénéfice de personnes en situation de handicap visuel, de tout âge alors là, oui, le slogan de See Surf tient tout son sens, avec le surf tout est possible !

« Avec le surf tout est possible »

Crédits photos: Patrick Creusot; Stéphane Gelisse et Cyril Méchiche

MS

Interview de notre trésorier-adjoint, Jérémie Pannelier

Jérémie, notre trésorier-adjoint a toujours un grand sourire
Jérémie, notre trésorier-adjoint a toujours un grand sourire

See Surf : Peux-tu te présenter, brièvement?

Jérémie: J’habite cette très belle ville de Bordeaux depuis un vingtaine d’années, j’ai 2 filles et je travaille dans la sécurité informatique. J’aime surfer pas autant que je voudrais mais j’y travaille ! 

Jérémie est un surfeur passionné de l'océan 
Jérémie est un surfeur passionné de l’océan

See Surf : Jérémie, See Surf sait que tu surfes. As-tu un spot préféré ? Et une planche préférée ?

Jérémie: Le spot du Porge est très pratique et souvent bien calé avec ma 7.2 préférée.

La jolie planche (shapée) préférée de Jérémie
La jolie planche (shapée) préférée de Jérémie

See Surf : Tu es bénévole à See Surf et membre du bureau de l’association. Pourrais-tu nous expliquer tes motivations à faire partie de cette association ?

Jérémie: Cela fait plusieurs années que je suis bénévole et j’avais envie d’aider un peu plus. L’association a eu besoin d’aide !

Jérémie avec Claudy lors de la dernière AG
Jérémie avec Claudy lors de la dernière AG

See Surf : Quels sont tes ressentis sur des journées See Surf?

Jérémie : De grands moment de partages et d’émotions avec des personnes qui vivent des émotions fortes durant cette journée. Une grande satisfaction de pouvoir contribuer à ces moments de bonheur.

See Surf : Que penses-tu des valeurs véhiculées par See Surf au travers de la mixité « handi-valide » ?

Jérémie : Je ne connaissais pas (mal) le handicap visuel voire le handicap au sens large. SeeSurf m’a permis de mieux le connaître et j’ai été surpris de constater que tendre la main vers une personne en situation de handicap t’apporte plus à toi-même que ce que tu peux imaginer

Jérémie, un bénévole qui est toujours présent dans l'eau
Jérémie, un bénévole qui est toujours présent dans l’eau

See Surf : Aurais-tu une anecdote à nous faire partager durant cette journée ?

Jérémie : Je me suis cassé le gros orteil en faisant du skate pied nu … je sais c’est trop c… Du coup c’est moi qui me suis retrouvé handicapé !

See Surf : Que penses-tu de l’engouement procuré par les journées See Surf auprès des see surfeurs et des bénévoles ? 

Jérémie : Un moment exceptionnel de partage qui ne faut pas manquer !

Jérémie était également présent sur l'après-midi de sensibilisation à la pratique du surf pour les personnes non ou mal-voyantes durant le Caraïbos Lacanau Pro de 2018
Jérémie était également présent sur l’après-midi de sensibilisation à la pratique du surf pour les personnes non ou mal-voyantes durant le Caraïbos Lacanau Pro de 2018

See Surf : Que penses-tu du fait d’initier des enfants ou adolescents mal ou non-voyants à la pratique du surf ?

Jérémie : Quand tu vois leurs sourires, tu comprends tout de suite que tu es au bon endroit.

See Surf : En un adjectif comment qualifierais-tu les actions de See Surf ?

Jérémie : Cela sera plutôt un nom : Partage.

See Surf : Quel type de projet aimerais-tu que See Surf mette en place ?

Jérémie : Simplement profiter à fond des journées prévues et renouveler l’expérience autant de fois que possible.

Jérémie est toujours attentif à ce qu'il se passe dans l'eau.
Jérémie est toujours attentif à ce qu’il se passe dans l’eau.

See Surf : Que penses-tu de l’idée d’inclure un see surfeur dans un club de valides en vue d’une préparation à des compétitions ?

Jérémie : Excellente idée et profitable pour tout le monde.

See Surf : Pour conclure, tu connais la devise de See Surf « Avec le surf tout est possible » qu’en penses-tu ?

Jérémie : C’est tout à fait vrai et c’est bien la preuve avec SEE SURF ! Le surf permet de rassembler des profils très différents autour d’une même passion et dans un cadre inégalable.

Jérémie a toujours un grand sourire lors des journées See Surf

Jérémie a toujours un grand sourire lors des journées See Surf

M.S.

Petite interview de notre trésorier principal, Patrick Creusot

Patrick à l'AG présentant le bilan financier 2018.
Patrick à l’AG présentant le bilan financier 2018.

See Surf : Peux-tu te présenter, brièvement ?

Patrick :

Bonjour See Surf.

J’ai 55 ans, je suis marié et père de trois enfants. Je suis originaire du département des Vosges.
Je suis employé par la Chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine.
J’y pratique une de mes passions, le bricolage. Mon métier c’est de tout réparer, améliorer et offrir mes services pour le confort de mes collègues dont, vous aurez certainement fait la relation, Claudy ROBIN fait partie.

See Surf : Patrick, la photographie est ta passion. Pourrais-tu nous en parler rapidement ?

Patrick :

Je vais essayer de faire court car je parlerais pendant des heures de cette passion.
Je suis né à l’ère des « dinosaures » lorsque la photo argentique était reine. Baigné dans le révélateur et le fixateur dès l’âge de treize ans, la photographie est devenue ma passion première. Pendant trois décennies, ma vie familiale et professionnelle m’en avait écarté quelque peu. Puis je l’ai retrouvée avec l’apparition des appareils numériques.
La photo c’est avant tout une œuvre artistique créée grâce à la lumière maîtrisée par le photographe. D’ailleurs photographie en grec c’est « écrire avec la lumière », c’est vous dire !
Le numérique c’est génial ! Aujourd’hui grâce aux appareils photo numériques, l’affichage instantané de la photo prise permet de vérifier si l’essentiel de vos émotions est révélé sur votre cliché. Votre photo est-elle bonne ou tout du moins bien exposée, nette et bien cadrée ?
Personnellement je « travaille » toujours en mode manuel, en mon sens c’est le B.A.B.A. du bon photographe.  
Toutes les émotions qu’exprime un sujet qu’il soit humain, animal ou végétal exige une grande maîtrise de soi-même et de son appareil photo ainsi qu’un temps de réactivité très court.
La photo c’est un challenge à chaque photographie. Il faut ressentir les choses, avoir beaucoup de sensibilité. L’identité du photographe est perceptible sur ses propres photos.
C’est tout cela que j’aime dans la photographie.
Une photographie possède une âme, sans cela c’est une image tirée d’un smartphone ! (là-dessus, pas sûr que je vais me faire que des amis 😉 )

Patrick avec son appareil photo lors d'une journée See Surf
Patrick avec son appareil photo lors d’une journée See Surf

See Surf : Patrick, See Surf sait que tu as fait des photographies de nos journées. Pourrais-tu nous donner tes impressions en tant que photographe ? Comment abordes-tu les moments forts de ces journées à travers ton objectif ? Que recherches-tu à faire passer à travers ton objectif ?


Patrick :

J’ai une seule impression, sincère et véritable : UN VRAI BONHEUR !
J’adore, je me régale de ces journées. J’y trouve ce que je recherche, du mouvement, du bonheur, de la complicité, de la générosité, du jeu, des sujets intéressants, des échanges, une belle lumière.
Tous ces ingrédients réunis, j’en oublie certainement, m’offre la possibilité de matérialiser toutes ces émotions sur papier glacé ou dématérialisées.
Au risque de me répéter, j’adore !
J’ai vécu des moments forts lors des journées See Surf 2017 et 2018.
J’ai en mémoire cette jeune femme bénévole qui tenait sous son bras pour protéger une jeune non voyante face aux éléments déchaînés de l’océan. Ou bien même ce jeune surfeur debout et immobile sur une vague tel nommant Pierrick « chevalier » ; respect mutuel ! Deux exemples parmi tant d’autres. Ce sont des photos et des instants très émouvants, d’ailleurs je les ai en partie choisies pour agrémenter les affiches des événements 2019.Ce sont des moments forts que j’aborde et que je fais passer à travers mon objectif, la tâche n’est pas facile mais tellement jouissive. Il faut avant tout anticiper, réfléchir très rapidement à ce qu’il risque de se passer. Comme le pilotage d’une voiture de sport, réactif dans toutes les situations et surtout très concentré dans ses actions. Pas de droit à l’erreur, coup de volant égale sortie de route, mauvaise mise au point ou vitesse de fermeture trop lente égale photo floue ! Etc.

A travers mes photos je recherche à faire passer des messages de tolérance, d’amour, de joie, de bonheur, de générosité, de complicité et de solidarité.
Oui, ça existe et pour preuve : See Surf !

See Surf : Tu es bénévole à See Surf et membre du bureau de l’association. Peux-tu nous expliquer tes motivations à faire partie de cette association ?

Patrick : 

Tout d’abord, j’adore Claudy Robin, président de See Surf. C’est quelqu’un que j’admire beaucoup et qui est capable de soulever des montagnes. Et ce n’est surtout pas son handicap visuel qui l’en empêchera. Claudy sait surmonter et passer outre son handicap à tel point que les personnes valides oublient qu’il est « miraud » comme il aime le dire et en rire. Claudy c’est une belle, une très belle personne !

Ensuite, j’ai longtemps servi des associations par mon implication dont principalement deux d’entre elles en tant que créateur et président. Je fus muté à Bordeaux pour raisons professionnelles en septembre 2016 et j’ai rencontré Claudy. Il m’a parlé de son association et dès le départ j’ai adhéré à celle-ci. Si l’idée de couvrir photographiquement les journées See Surf m’a envoûté il n’en reste pas moins que c’est l’engagement et la solidarité qui m’a « emballé ». Et je ne fus pas déçu ! 

Patrick et Caro, deux de nos photographes See Surf en mode selfie
Patrick et Caro, deux de nos photographes See Surf en mode selfie

See Surf : Quels sont tes ressentis sur les journées See Surf?

Patrick :

De la solidarité et de la complicité d’une part, de la générosité mais aussi de la joie et de l’amour. Ces journées dégagent tellement de bienfaits et d’harmonie humaine qu’il règne sur ces journées une très grande quiétude. Je m’y sens divinement bien, un havre de paix. Et puis il y a ce ressenti,  la communion avec l’océan. Je comprends aisément ce que peuvent ressentir les surfeurs portés par les vagues.

See Surf : Que penses-tu des valeurs véhiculées par See Surf au travers de la mixité « handi-valide » ?

Patrick : 

L’association See Surf sait véhiculer de belles valeurs. La mixité « handi-valide » en est une. Lors de ces journées il n’y a plus d’handicapés ou de valides, il y a juste des personnes toutes égales qui profite de l’océan pour surfer. L’implication, l’engagement et la générosité des bénévoles efface le handicap le temps de ces initiations au surf. See Surf c’est comme les cendres d’un volcan, dès lors qu’elles retombent au sol tout est gris, il n’existe plus de différence de couleur. Plus de différence, tout le monde à l’identique.

See Surf : As-tu une anecdote à nous faire partager durant cette journée ?

Oui, oui avec plaisir : il me semble que c’est à la journée du mois d’août de l’an passé. Un jeune non-voyant est interviewé après une séance d’initiation au surf. Le journaliste : … comment sais-tu qu’une vague arrive sur toi ? Le surfeur non-voyant : c’est simple, quand une vague arrive sur les filles, elles crient toutes ! J’ai trouvé ça mignon et totalement réaliste, n’en déplaise à la gente féminine… on vous aime !

See Surf : Que penses-tu de l’engouement procuré par les journées See Surf auprès des see surfeurs et des bénévoles ? 

Patrick : 

Effectivement que l’on soit See Surfeurs ou bénévoles, tous ont un fort engouement pour See Surf et ce qu’elle représente. Chacun(e) y a peut-être trouvé les reflets de mes précédents écrits ou ressentis, enfin je l’imagine. See surf est une grande famille, elle est noble et est construite de personnes de bien, tout simplement ! S’engager auprès de celle-ci c’est la fortifier car son engagement réclame beaucoup d’énergie et de volontarisme. See Surf est une belle association et c’est aussi une association de plus en plus connue qui gagne justement à être connue. C’est un honneur que de la servir et c’est certainement tout cela qui en fait son succès.

Patrick avec son appareil photo en train de prendre en photo Lou sur une vague  
lors d'une journée See Surf

Patrick avec son appareil photo en train de prendre en photo Lou sur une vague
lors d’une journée See Surf

See Surf : Que penses-tu du fait d’initier des enfants ou adolescents mal ou non-voyants à la pratique du surf ?

Patrick :

Peut-on parler de chance pour eux ? Il me semble qu’avant tout ce sont des moments de bonheur que See Surf leur offre. Il suffit de contempler leur large sourire même si au début ils ne sont pas très rassurés (les cris des filles… ;-). Le bonheur les gagne très vite car les équipes accompagnantes trouvent les mots et les bons gestes pour les rassurer. Et puis le surf et l’océan c’est magique !

See Surf : En un adjectif comment qualifierais-tu les actions de See Surf ?

Patrick :

Bénéfiques !

See Surf : Quel type de projet aimerais-tu que See Surf mette en place ?

Patrick :

Pour répondre à cette question si vous le permettez, je vais m’orner de la casquette de trésorier. Il me semble qu’il est important de récolter des fonds pour l’exercice 2020. En exemple, j’avais proposé de faire des photos instantanées de portrait public directement sur la plage moyennant une petite participation financière. D’autres projets muriront avec le temps et avec notre implication de trésoriers et les autres membres du bureau ; je n’en doute pas.

See Surf : Que penses-tu de l’idée d’inclure un see surfeur dans un club de valides en vue d’une préparation à des compétitions ?

J’imagine que vous pensez à Lou. N’étant pas moi-même surfeur j’avoue que je n’ai pas trop d’avis sur l’intégration d’un See Surfeur à une préparation compétitive. Oui et non je dirais et il est vrai que je ne suis réellement pas un compétiteur dans l’âme. D’ailleurs, je ne participe à aucun concours photographique c’est pour dire. Il me semble que cette question convient plus à l’intéressé(e) dans un premier temps. Après tout ça pourrait l’aider à surmonter son handicap ; pourquoi pas…je n’ai pas trop d’avis.

See Surf : Pour conclure, connais-tu la devise de See Surf « Avec le surf tout est possible » qu’en pensez-vous ?

Effectivement tout est possible avec See Surf ou rien n’est impossible, c’est selon. C’est une belle devise en effet. Le handicap visuel dépose des obstacles sur le parcours de la vie et See Surf sait les lever par ses différentes actions.

Pour finir, merci à vous pour m’avoir permis de m’exprimer à travers ce questionnaire.

Vive See Surf !

Patrick et son cerf-volant

Crédits photos: Caroline Daimant et Cyril Méchiche

MS

Retour sur la superbe journée du 15 septembre 2018 :projet UCPA-See Surf mené par William Surrault dans le cadre la validation de son diplôme

L’hiver arrive à grands pas (ndlr : oui, oui, la chaleur, les cocktails et les coups de soleil ont laissé place à la rigueur hivernale, aux vagues puissantes et aux feux de bois devant la cheminée). Alors que l’année 2018 se termine tout doucement et que les membres (du bureau et du CA) See Surf préparent les projets 2019, un article manque à notre blog : le résumé de la superbe journée du 15 septembre dernier. Il est donc temps d’y remédier et de faire un petit retour sur cette mémorable journée !

Au mois d’août dernier, William Surrault a contacté See Surf afin de nous proposer un projet commun. En effet, afin de pouvoir valider son diplôme de moniteur de surf, William souhaitait mettre en avant le handicap visuel lors d’une journée avec le soutien de See Surf (ndlr : il a eu cette idée suite à une intervention de See Surf au CREPS Bordeaux Aquitaine à Talence. Cette intervention avait pour objectifs principaux de sensibiliser les futurs moniteurs de surf au handicap visuel et à l’importance qu’ils passent le diplôme handisurf). Après plusieurs semaines de travail (notamment dans l’ombre avec Claudy), le jour J est arrivé : le samedi 15 septembre 2018.

Par une belle, mais fraîche matinée de septembre, sur le pas de la porte de l’École de la glisse de l’UCPA, William et les huit moniteurs ou futurs moniteurs de surf (prévus pour la journée) attendaient impatiemment l’arrivée de cinq de nos See Surfeurs (Lou, Laurent, Sébastien, Arthur et Steven) et de six bénévoles See Surf (Jason, Polo, Jules, Pierrick, Damien, Maëva et avec la présence de Claudy, Francine et Cyril (ndlr : les parents de Lou)). Nos cinq See Surfeurs et six bénévoles sont arrivés encore un peu ensuqués. Heureusement, William avait tout prévu ! Les croissants, chocolatines et café chaud ont réveillé et réchauffé tout le monde (ndlr : merci encore pour ce petit accueil bien sympathique). William a ensuite fait une présentation (ndlr : au soleil pour réchauffer tout le monde) de l’organisation de la journée (ndlr : William avait divisé la journée en deux temps : le matin était dédié au surf et l’après-midi était consacré au skate) ainsi que des éléments de sécurité à suivre. Claudy a ensuite pris la parole pour remercier William pour ce projet, les participants et l’UCPA.

Après ces prises de parole, tout le monde s’est changé, a pris le matériel et est parti en direction de la plage de la centrale (ndlr : c’est là que les vagues déroulaient le mieux).William a commencé par constituer des équipes (deux moniteurs ou futurs moniteurs avec un bénévole par See Surfeur). S’en est suivie la préparation des planches (waxage et installation des leashs). Puis ensuite, tout le monde s’est mis à l’eau.

 Les conditions étaient parfaites, petites vagues de 80cm qui déferlaient jusqu’au bord, le soleil qui réchauffait et peu de monde à l’eau. Alors, que certains sont allés au large pour prendre des vagues, d’autres se sont amusés au bord. Les See Surfeurs ont pris de jolies vagues, les accompagnants (bénévoles et moniteurs ou futurs moniteurs) avaient tous de grands sourires et de nombreux conseils pour nos See Surfeurs. Bref, tout le monde a bien profité !

 William a ensuite proposé aux moniteurs et futurs moniteurs ainsi qu’aux bénévoles qui le souhaitaient de s’essayer au surf les yeux bandés. C’est un très bon exercice pour comprendre les différentes difficultés que les See Surfeurs rencontrent. Le résultat a été très concluant puisque tous ceux qui s’y sont essayés ont relaté que c’était une belle et enrichissante expérience.

 

La matinée s’est terminée. Tout le petit groupe est retourné à l’École de la glisse de l’UCPA pour nettoyer et ranger le matériel, puis se doucher et se changer. Puis ce petit groupe est parti au centre principal de l’UCPA de Lacanau. Tout le monde s’est réuni autour d’une grande table afin de partager un bon repas et échanger sur les expériences du matin. L’après-midi a été consacrée à la découverte pour certains et déjà à la pratique pour d’autres du skate sur un terrain de tennis (ndlr : le terrain de tennis a pour l’avantage d’être plat et lisse, ce qui permet au skate de glisser facilement). Après s’être équipés de protections, les See Surfeurs ont pu commencer à rider avec les moniteurs et futurs moniteurs et les bénévoles.    Certains bénévoles et moniteurs en ont profité pour alterner entre encadrement des See Surfeurs et pratique du skate (ndlr : le skate nécessite une sécurité un peu moins importante en nombre d’encadrants que le surf car les risques ne sont pas les mêmes). C’était un vrai partage de la glisse !

  

L’après-midi est passée très vite. Les visages de certains See Surfeurs un peu crispés au départ se sont vite décrispés et les sourires sont apparus ! Cela a même été une révélation pour certains (ndlr : c’est notamment le cas de Sébastien qui suite à cette après-midi découverte, s’est inscrit à une école de skate qui organise des cours à Darwin, sur Bordeaux).

L’après-midi s’est terminée par un petit discours de remerciement de William puis de Claudy, discours qui s’est conclu par la remise par William d’une attestation d’encadrement bénévole surf pour les bénévoles de See Surf !

Pour conclure, nous pouvons dire que la journée a réellement été une grande réussite pour tout le monde ! Tous les See Surfeurs ont pu prendre de jolies vagues et découvrir ou pratiquer le skate, les moniteurs et futurs moniteurs se sont tous vraiment investis durant cette journée et semblent s’être enrichis de connaissances et d’expériences concernant le handicap visuel, William a réussi son projet à 200% et a validé son diplôme.

Donc félicitations William et félicitations aux autres moniteurs de surf qui ont validé !

William vient d’arriver en Guadeloupe afin d’enseigner tout l’hiver le surf dans une école de surf. Il souhaite passer le diplôme handisurf en 2019 et il sera présent sur nos journées See Surf 2019 !

Un grand merci à William pour son initiative et son intérêt pour le surf pour les handivisuels, un grand merci également aux moniteurs et nouveaux moniteurs (car les futurs ont depuis également validés leur diplôme) qui ont consacré du temps, de l’énergie et du partage de connaissances durant cette journée, un grand merci également à l’UCPA de Lacanau qui a bien joué le jeu et enfin un grand merci à nos See Surfeurs et bénévoles See Surf toujours très motivés pour partager ce genre de journée ! Enfin, un merci particulier à Cyril Mechiche pour les superbes photos prises durant la journée!

Avec le surf tout est possible !

S.M.

Retour sur l’après-midi de sensibilisation à la pratique du surf pour des personnes en situation de handicap visuel durant le Caraïbos Lacanau Pro

Crédit photo : Cyril Mechiche

Sur invitation des Girondins Sport Events, See Surf était présent le 13 août dernier dans le cadre du Caraïbos Lacanau Pro à Lacanau-Océan de 14h à 17h30 afin de sensibiliser le grand public au surf en situation de handicap visuel. C’est sous un ciel menaçant (ndlr : mais qui a tenu, « merci mère nature ! »), que s’est déroulée cette deuxième édition. Certains see surfeurs et bénévoles se sont retrouvés dès le midi pour partager quelques parts de pizzas ensemble. Puis, tout le monde s’est motivé pour monter le stand See surf sur la plage centrale à côté du stand de l’association Surf Insertion (ndlr : Surf insertion est une association qui permet à des jeunes issus de milieux défavorisés de découvrir la pratique du surf tout en réalisant des projets écocitoyens (la philosophie de l’association est « Tu Prends de la Vague, Tu Donnes à la Nature », son site Internet est consultable sur l’URL : http://surfinsertion.com/)).

Crédit photo : Christian Philipi

Les see surfeurs et les bénévoles ont ensuite enfilé leur combinaison pour aller à l’eau. La première partie de l’après-midi a été consacrée à une démonstration de surf par les see surfeurs débutants ou déjà confirmés. Les moments de complicité et de partage ont été nombreux.

 

Crédits photos : Cyril Mechiche

 

Crédit photo 1 : Cyril Mechiche et crédit photo 2: Stéphane Gelisse

Puis la seconde partie de journée a été dédiée à la découverte du surf en mode non-voyant. Des mal-voyants sont également venus découvrir le surf. See Surf remercie ceux et celles qui se sont prêtés au jeu ! Un merci particulier à Tessa Thyssen (surfeuse de haut niveau) qui a été présente tout l’après-midi et qui s’est même essayée au surf en mode non-voyant.

 

Crédit photo 1 : Cyril Mechiche  et crédit photo 2: Christian Philipi

  

Crédits photos: Stéphane Gelisse

Comme en témoignent les photos, les sourires et la bonne humeur étaient bien au rendez-vous !

C’est donc sur une bonne note que s’est terminé cet après-midi de sensibilisation !

Merci à vous tous et toutes pour votre présence !

Crédit photo : Christian Philipi

Un merci particulier au « Girondins Sport Events » pour son invitation !

Un autre merci particulier à la ville de Lacanau pour sa présence et son soutien !

Un merci particulier au LSC pour son prêt de planche (merci Laurent) !

Un merci particulier à Tessa Thyssen (ndlr : vous pouvez la soutenir via sa page facebook : https://www.facebook.com/tessa.thyssen.surf/ ou via son Instagram : @tessathyssen ou via : https://www.fosburit.com/projets/projet/aidez-tessa-thyssen-a-finir-son-annee-wqs/))

Un merci particulier à nos photographes présents qui ont réalisé de magnifiques photos (Patrick, Christian, Stéphane et Cyril) !

Un grand et gros merci aux see surfeurs et à tous les bénévoles présents !

Avec le surf tout est possible !

Crédit photo: Cyril Mechiche

M.S.

Oui, ils l’ont fait !

Félicitations à Rebecca, Hugo et Gaucelme qui ont traversé la Manche en 9h45 sans combinaison dans une eau à 16 degrés!

Le samedi 12 août Hugo, Gaucelme et Rebecca ont traversé la Manche (50km de nage) en 9H45 ! Oui oui, ils ont traversé la Manche en 9H45 en relais mixte ! C’est la traversée la plus rapide de tous les temps en relais mixte!

Revenons rapidement sur cet extraordinaire exploit !

On vous les avait déjà présentés (ndlr : voir l’article du 28 mai dernier : http://seesurf.fr/?p=1076).

En mai dernier, Hugo Delmas, ancien bénévole See Surf avait contacté See Surf pour lui faire part de son défi avec Gaucelme Lescouzères : traverser la Manche en relais mixte. Et bien ce défi de dingue est réussi à 200%.En effet ces deux amis de 28 et 29 ans, qui partagent la natation depuis l’enfance, ont, accompagnés de Rebecca Barry (ndlr : nageuse et amie nord-irlandaise), traversé la Manche en 9h45. Ils étaient encadrés par Channel Swimming Association (ndlr : l’une des deux seules associations agréées pour guider et assurer la sécurité des nageurs lors la traversée). Un bateau était spécialement affrété pour l’occasion et les a suivis tout au long du parcours.

Ils sont arrivés à Douvres le Mercredi 8 août au soir. Ils se sont installés et ont étudié et surveillé la météo. La première fenêtre météo « potable » (ndlr : pour reprendre l’expression d’Hugo) était samedi 11 août (ndlr : sinon ils auraient dû attendre quatre jours de plus).

Ils se sont donc lancés à 12h20 (heure locale) de la plage Samphire Hoe à Douvres en maillot de bain et lunettes (ndlr : sans combinaison !) dans une eau oscillant entre 16 et 18 degrés. Ils se sont relayés toutes les heures pour rallier la plage du Blanc nez à Calais à 23h05 (heure française). Durant le défi, chaque nageur devait effectuer un relais d’une heure précisément (ndlr : c’est imposé par le règlement nous précise Hugo). Lors du passage de relais, il fallait que le nouveau relayeur se mette à l’eau à la poupe (ndrl : arrière du bateau) et « passer le relais » en nageant. Le nageur avait interdiction de toucher le bateau durant sa nage, sinon c’était immédiatement le retour à Douvres.

Pendant que le nageur nageait, les deux autres étaient à 3-4 mètres sur le bateau et s’occupaient de la logistique (ravitaillement, serviettes, vêtements chauds(…)) et encourageaient. Les derniers relais se sont déroulés dans l’obscurité ! C’est donc cinquante kilomètres de nage (crawl, brasse, dos, papillon).

Durant ces 9h45 de nage, ils ont rencontré de nombreuses difficultés. Hugo nous a cité les principales : rencontres avec des méduses (plusieurs piqûres), un swell entre 30 et 80 cm (ndlr : ce qui est loin d’être simple lorsque tu nages), la nage de nuit (ndlr : le nageur portait seulement une diode clignotante sur le bonnet de bain afin de pouvoir le localiser de nuit), les nombreux passages de paquebots ou tankers pas loin, ce qui crée des vagues et surtout le froid !

Hugo nous a confié : « Dans une eau entre 16 et 18 degrés sans combinaison, on rentre vite en hypothermie, et ce même en nageant. On perd la sensibilité dans les membres et il est alors difficile de rester lucide et de garder sa technique de nage ». « Pour ma part, j’ai tremblé pendant quarante minutes après le relais car il était très difficile de se réchauffer ! ». 

Ce qu’Hugo retient c’est la cohésion et l’esprit d’équipe qui leur ont permis de ternir dans les moments difficiles. Ndlr : Hugo nous précise que « Les relayeurs sur le bateau encourageaient constamment le nageur. Peu importe qui était dans l’eau, nous nagions ensemble! Le fait que les uns se surpassent, pousse les autres à en faire de-même. Le sentiment de cohésion et d’union dans l’effort les a rendu plus forts face au froid et aux kilomètres ! Ce sont ces valeurs de solidarité et de partage qui nous ont permis de réaliser cette traversée, et c’est pourquoi nous sommes fiers d’avoir été accompagnés par See Surf qui prône ces mêmes valeurs! »

Des articles de journaux ont été publiés ou vont être publiés. Vous pouvez aller lire : https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/marmande_47157/marmande-gaucelme-lescouzeres-va-traverser-manche-la-nage_17490311.html.

Une collecte avait été mise en place afin de financer leur projet. Hugo et Gaucelme s’étaient engagés à reverser 50% des fonds récoltés à See Surf. C’est ce qu’ils vont faire puisqu’ils vont remettre un chèque de 1120€ à See Surf ! Une rencontre doit se faire pour la remise du chèque.

Toute la famille See Surf vous remercie du fond du cœur  et vous félicite tous les trois pour cet exploit !

On se répète un peu mais encore une fois un très grand bravo à eux !!!

Hugo et Gaucelme ont déjà d’autres projets en tête pour 2019 ! À suivre…

On peut donc confirmer qu’avec le surf tout est possible mais avec la natation aussi !

Le 13 août 2018, une date à retenir !

Sur invitation des Girondins Sport events, See Surf sera présent le 13 août 2018 dans le cadre du Caraïbos Lacanau Pro à Lacanau-Océan de 14h à 17h30 afin de sensibiliser le grand public au surf en situation de handicap visuel. C’est la deuxième édition pour See Surf. En effet, See Surf était déjà présent l’année dernière et avait récolté un grand succès auprès du public mais également auprès de quelques surfeurs pro présents. C’est donc avec un grand enthousiasme que See Surf renouvelle sa présence afin de mettre à l’honneur le monde du handicap visuel et le surf en Gironde. Cet après-midi se déroulera en deux parties. La première partie de l’après-midi sera dédiée à des démonstrations de personnes en situation de handicap visuel, personnes qui seront encadrées par des bénévoles See Surf. Puis, la seconde partie de l’après-midi sera la découverte pratique du surf en mode non-voyant au grand public.

-De 14h à 14h30-15h00 : Une démonstration de surf sera réalisée par des enfants see surfeurs porteurs de handicap visuel et ils seront accompagnés par nos bénévoles. Ces passionnés auront pour objectif de vous montrer que l’on peut dépasser son handicap et bien surfer en Gironde. Photo : Lou, mal-voyante qui surfe comme une pro, crédit photo 2017 : Stéphane Gelisse

Photo: Lou interviewée par Laurent Rondi, crédit photo 2017: Patrick Creusot

Photo: Emilien, un see surfeur qui surfe comme un vrai pro, crédit photo 2017: Patrick Creusot

Photo 1 : Claudy Robin assisté par Medi Veminardi et photo 2 : Claudy Robin assisté par Pierrick et Polo, crédits photos Stéphane Gelisse

-De 15h à 17h30 : See surf permettra au grand public de découvrir le surf en situation de handicap visuel. En effet, See Surf offrira aux personnes présentes pour le Caraïbos Lacanau Pro, la possibilité durant trente minutes de pouvoir s’essayer au surf les yeux bandés. See Surf leur mettra à disposition ses paddles et des bénévoles See Surf, déjà formés et expérimentés à la pratique du surf en mode non-voyant. Cinq sessions de trois personnes sont prévues. Pour participer rien de plus simple. Il faudra venir s’inscrire directement sur le stand See Surf le jour même à partir de 14h, le 13 août 2018. Le stand sera situé directement sur la plage, juste en bas de la zone de compétition.

Photo : Initiation au surf en mode non-voyant avec Jules un bénévole , crédit photo 2017 :Stéphane Gelisse

Photo: Initiation au surf en mode non-voyant, crédit photo 2017: Stéphane Gelisse

Photo: Initiation également de surfeurs et surfeuses qui font de la compétition, crédit photo 2017: Patrick Creusot

See surf aura son stand sur la plage pour toute l’après-midi du lundi 13 août (14h-17h30).

Nous serions ravis et honorés, de vous avoir parmi nous le lundi 13 août 2018 de 14h à 17h30 afin que vous puissiez tester le surf en mode non-voyant.

Avec le surf tout est possible !

 

Les sourires, la bonne humeur, le partage, les vagues et le soleil étaient bien au rendez-vous pour cette deuxième journée See Surf !

Crédit photo: Patrick Creusot

Lundi dernier, quatorze enfants et adolescents du Centre Alfred Peyrelongue d’Ambarès ont pu profiter d’une magnifique journée de découverte et d’initiation à la pratique du surf en partenariat avec le Lacanau Surf Club (LSC). En effet, comme chaque année, le Centre Alfred Peyrelongue d’Ambarès retrouve l’Association See Surf et le LSC afin de permettre à des enfants et adolescents mal ou non-voyants du centre la découverte et l’initiation au surf.Crédit photo: Maureen et Cyril  Mechiche

Une trentaine de bénévoles de See Surf ainsi que des éducateurs du centre étaient réunis autour de Yann Martin, directeur et coach au LSC pour encadrer ces jeunes. Prenons le temps de faire un petit retour sur cette journée mémorable ! Notre Rodolphe, une nouvelle fois avait bien anticipé les prévisions : Coef. Marée : 70; marée haute : 8h25; marée Basse : 14h42.

(Crédit photo: Maureen et Cyril Mechiche)

Toutes les conditions étaient réunies pour passer une bonne journée et bien en profiter. En effet, nous avons eu une eau turquoise à vingt degrés (ndlr : rien à envier au joli bleu de la Méditerranée), un soleil bien présent, qui a doré (ou rougi) les peaux des see surfeurs, des éducateurs et des bénévoles et des vagues d’environ un mètre qui déferlaient jusqu’au bord. Enfin, l’odeur de la crème solaire a chatouillé les narines des see surfeurs, des éducateurs et des bénévoles. L’ambiance, les sourires et la bonne humeur étaient également au rendez-vous! En effet, après s’être retrouvés tout le monde s’est réuni autour d’une grande table pour manger pizzas et salades. Il fallait prendre des forces pour profiter au maximum de l’océan ! Après le repas, tout le monde est parti se changer. Pour certains ou certaines, c’est la découverte de la combinaison, découverte qui n’est pas uniquement du côté des see surfeurs ! En effet, certains bénévoles découvraient les fameuses nouvelles combinaisons du LSC qui ont les inscriptions aussi bien à l’endroit qu’à l’envers (ndlr : des petits sourires se sont esquissés pour les bénévoles qui ont fait l’expérience de la combinaison à l’envers). Lorsque tout le monde a mis sa combinaison. Claudy a prononcé son mot de bienvenue, puis Yann, Rodolphe et Cyril ont donné les conseils de sécurité. Puis cela a été le moment de la photo de groupe. Un moment toujours inoubliable.

Crédit photo: Maureen et Cyril Mechiche

  Crédits photos: Patrick Creusot

Puis c’est au tour de la composition des équipes (trois bénévoles pour un see surfeur (que deux pour les plus expérimentés)). Puis ensuite Rodolphe donne le top départ pour partir sur la plage (ndlr : sans surprise, le départ sur la plage est toujours plus rapide que le retour).

Crédit photo: Maureen et Cyril Mechiche

Crédit photo: Patrick Creusot

Une fois arrivés sur la plage, les see surfeurs, les éducateurs et les bénévoles se sont installés afin de découvrir (au toucher) la planche et de son waxage. Crédit photo: Patrick Creusot

Quelques journalistes (France 3, l’Afp…) étaient là pour immortaliser le moment. Crédit photo : Maureen et Cyril Mechiche

Crédit photo: Maureen et Cyril Mechiche

Puis, c’est le moment d’aller dans l’eau. La première approche se fait sans planche. C’est important car certains jeunes appréhendent l’entrée dans l’eau et le surf (ndlr : cela peut se comprendre car d’une part, certains n’ont jamais goûté aux joies de l’océan et d’autre part, le bruit du déferlement des vagues était bien présent donc il pouvait être impressionnant). Mais une fois cette appréhension passée, les sourires sont de retour. À l’inverse pour certains ou certaines, c’est le retour du plaisir d’être dans l’eau, de plonger et d’arroser les bénévoles encadrants.

(Crédit photo : Caroline Daimant )

La découverte ne venait pas seulement des see surfeurs et see surfeuses. En effet, de nouveaux bénévoles ont rejoint la grande famille See Surf. Ils ont pu découvrir le bonheur des enfants et adolescents dans l’eau et dans leurs premières glisses. Ils ont également pu découvrir la confiance que chaque see surfeur accorde à ses encadrants ainsi que la rapide complicité qui se créée au sein de chaque équipe et au sein de la famille See Surf.

  Crédits photos: Caroline Daimant

Les moments de chutes mais surtout de glisses se sont multipliés au fur et à mesure de l’après-midi. Crédit photo : Caroline Daimant et crédit photo : Maureen et Cyril Mechiche

Crédits photos : Caroline Daimant

L’après-midi s’est terminée, peut-être un peu trop vite aux dires de certains ou certaines see surfeurs et see surfeuses mais également des bénévoles qui se sont promis de revenir (ndlr : certains jeunes du centre sont restés jusqu’à jeudi pour suivre des cours au LSC, See Surf est ravie de cette initiative qui est un des principaux objectifs de l’association).

À la fin de la journée, tous et toutes étaient aux anges.Crédit photo: Maureen et Cyril Mechiche

Un petit goûter a été pris avant de se dire au revoir.C’est un magnifique coucher de soleil qui est venu clôturer cette mémorable journée. Les souvenirs resteront une fois de plus ancrés dans les mémoires des see surfeurs mais également dans celles des éducateurs du centre et des bénévoles.Crédit photo: Patrick Creusot

NDLR : Nous sommes toujours tous et toutes impressionné(e)s et fier(e)s des see surfeurs !

Crédit photo: Maureen et Cyril Mechiche

L’équipe See Surf souhaite remercier tous et toutes les see surfeurs/ses pour leur confiance ainsi que le Centre Alfred Peyrelongue (notamment les éducateurs et éducatrices présent(e)s) !

Elle souhaite également remercier tous et toutes les bénévoles pour leur présence et leur bonne humeur ! Certains et certaines sont venus de loin donc MERCI !

Et évidemment, un grand merci à Yann et au LSC pour leur soutien !

Enfin un grand merci aux photographes (Caro, Maureen, Patrick et Cyril) ainsi qu’à Jules pour ses  vidéos!

 

Crédits photos : Caroline Daimant , Maureen et Cyril Mechiche et Patrick Creusot

Alors MERCI À VOUS !!!

Crédit photo: Patrick Creusot

Voilà, une partie de la famille See Surf se retrouvera le lundi 13 août au Caraïbos Lacanau Pro pour une après-midi découverte au surf en mode non-voyant auprès du public qui sera présent.

Avec le surf tout est possible !

Crédit photo : Maureen et Cyril Mechiche

See Surf a célébré ses cinq ans dimanche dernier au wakepark de Mios

See Surf a été créée à l’automne 2012 sur l’initiative d’un groupe d’amis dont Claudy et Rodolphe. Depuis 2013, l’association See Surf collabore avec le Lacanau Surf Club (LSC) afin d’organiser chaque année plusieurs journées d’initiation au surf pour des non ou malvoyants (enfants, adolescents ou adultes). Il était donc important pour See Surf de célébrer ses cinq ans ! Après quelques mois de réflexion, le choix s’est orienté vers la découverte du wakeboard. Bénévoles et see surfeurs se sont donc retrouvés dimanche dernier au wakepark de Lakecity à Mios afin de profiter des activités du parc. Au programme, il y a eu découverte ou pratique (pour ceux ou celles déjà initiés) du wakeboard, aquapark (pour les petits mais aussi pour les grands), repas convivial et dj aux platines.

Les see surfeurs, les bénévoles et Alcee, notre mascotte, se sont retrouvés à 9h45 devant le wakepark. Après quelques informations sur le déroulement de la journée, les see surfeurs et les bénévoles sont allés enfiler leurs combinaisons. Les see surfeurs sont allés profiter du câble adapté. Pour certains, c’était une première alors que pour d’autres, c’était déjà plus des retrouvailles avec la glisse par câble. Pour un confort d’organisation, chaque see surfeur est passé l’un après l’autre. Le see surfeur était équipé d’une oreillette et un encadrant le guidait dans son évolution dans l’eau. Les encouragements et rires étaient bien présents ! Du côté des bénévoles, la rigolade était aussi bien présente. En effet, les bénévoles ont également pu en profiter. Ils se sont retrouvés sur le grand câble afin de découvrir ou pratiquer (pour ceux déjà initiés) le wakeboard, le ski nautique ou le kneeboard. Ensuite, tout le monde s’est retrouvé autour d’un bon repas. Un succulent gâteau au chocolat a clôturé ce repas. L’après-midi s’est divisée en deux parties. La première partie s’est organisée autour de la pratique du wakeboard pour ceux qui n’avaient pas pu pratiquer le matin (en raison de problèmes techniques du parc).  Et la seconde partie de journée s’est articulée entre ceux qui sont restés au bord du lac pour profiter du soleil et ceux qui sont partis s’amuser dans le parc aquatique. La bonne humeur, les rigolades, le soleil et la chaleur étaient bien au rendez-vous !

Certains parlent déjà d’y retourner! Merci à toutes et tous d’être venus !!!

Merci au staff du wakepark de nous avoir permis d’organiser cette journée !

Merci à Rodolphe pour l’organisation !

Avec le surf tout est possible mais avec le wake aussi!

 

Top
shares