Interview de notre Président pour nous présenter le nouveau format des journées See Surf et les derniers achats réalisés

N'hésitez pas à partager !

See Surf : Bonjour Claudy, cela fait maintenant sept ans cette année que See Surf existe et qu’elle organise des journées See Surf pour initier des handivisuels à la découverte et à la pratique du surf.

L’équipe de See Surf essaye d’être la plus transparente auprès de ses See Surfeurs et de ses bénévoles et te remercie de nous accorder un peu de temps pour présenter les changements et les achats pour cette année.

See Surf : Peux-tu nous faire brièvement un petit rappel historique ?

Claudy:

See Surf a été créée à l’automne 2012, afin d’aller à la rencontre du monde du handisurf à Hawaï, où nous avons rencontré Derek Rabelo un surfeur brésilien aveugle qui avait en 2012 surfé Pipeline ainsi que l’association AccesSurf qui a pour but de faire surfer des personnes handicapées sur Hawaï. Au retour d’Hawaï, See Surf a, dès juin 2013, initié quelques personnes porteuses d’un handicap visuel. Pour moi, il était important de transmettre mon expérience de surfeur handicapé visuel aux autres en situation de déficience visuelle.

See Surf : Peux-tu également nous faire une présentation du LSC (Lacanau surf club) et de la collaboration de See Surf avec le LSC qui existe depuis le début (un grand merci au LSC de croire en See Surf et de nous aider et assister dans les journées See Surf (un merci particulier à Yann et Laurent (et à notre Jérôme qui devrait être avec nous cet été)).

logo LSC

Claudy:

Lors du montage et de la préparation du projet Hawaï, je suis allé à la rencontre de la Fédération Française de Surf lors de leur assemblée générale organisée à Bordeaux. J’ai rencontré des membres des instances fédérales de surf et j’ai présenté mon projet en expliquant, que je n’avais ni argent, ni matériel, mais en revanche, j’avais des personnes avec une déficience visuelle qui étaient très motivées pour découvrir le surf. La rencontre fut magique et extraordinaire, avec un grand monsieur au grand cœur, Monsieur Laurent Rondi, Président du LSC et Président du Comité Gironde de surf. Laurent m’a dit spontanément « amène moi quelques déficients visuels sur plusieurs journées et je te mets à disposition nos locaux, le matériel, ainsi que les profs BE du LSC. Dès la première journée, ce fut une grande aventure et celle-ci perdure !

Donc dès juin 2013 See Surf a pu initier quelques personnes porteuses de handicap visuel à la pratique du surf, et en l’occurrence les adhérents et bénéficiaires de l’UNADEV (Bordeaux Union Nationale des Aveugles et DÉficients Visuels). Depuis cette date, See Surf continue à initier tout un public de personnes handicapées visuelles à découvrir le surf. Le 9 juin prochain (2019)nous en serons déjà à notre 18ème journée d’initiation, qui l’aurait cru en 2012 lors de la création de See Surf !

Sans l’appui, l’aide et le soutien matériel et logistique du LSC, nous n’aurions pas cette grande chance et ce privilège de faire découvrir le surf à des personnes handicapées visuelles. Nous sommes des pionniers du handisurf pour les personnes porteuses de handicap visuel. Nous avons un rôle d’intégration, d’inclusion, et de dépassement de soi au travers d’un message de mixité handi/valide dans une pratique sportive, grâce à toutes les énergies, du LSC, de nos bénévoles et de la volonté d’apporter un message d’espoir.  Il est important maintenant que See Surf grandisse et apporte son expérience en expertise d’accompagnements de nos See Surfeurs.

Un grand merci à mon Laurent, à mon Yann, des fidèles des premières heures de See Surf, car pour la petite anecdote, Yann était présent avec nous à Hawaï. Yann a toujours été présent à nos côtés, et un grand big up à notre Jérôme qui, j’espère, sera toujours présent sur nos journées, car Jérôme fut le premier BE à avoir obtenu le diplôme handisurf en Gironde.

Jérome lors d'une journée See Surf
Jérome lors d’une journée See Surf

See Surf : Chaque année, See Surf constate qu’il y a de plus en plus de bénéficiaires et de bénévoles. Comment expliquer cet engouement pour See Surf ? 

Claudy:

See Surf depuis le début apporte, grâce à ses bénévoles et au LSC, un message d’espoir pour les personnes handicapées visuelles qui peuvent pratiquer le surf en toute sécurité. C’est grâce à ce message d’espoir que, naturellement le mot est passé dans le milieu du handicap visuel, d’où le fait que See Surf rencontre un réel succès et d’intérêt.

Présentation des journées See Surf pour l’année 2019 :

See Surf : La première journée See Surf arrive à grands pas. Peux-tu nous présenter brièvement les journées See Surf pour l’année 2019 ?

Claudy:

Nous avons décidé cette année de nous concentrer en priorité sur la sécurité et sur l’accueil des personnes bénéficiaires que l’on surnomme les see Surfeurs. En effet, cette année nous avons décidé d’innover. Afin de permettre à plus de personnes handicapées visuelles de participer, nous allons augmenter le nombre de See Surfeurs sur nos journées. 20 See Surfeurs sont prévus par journée de juin et de septembre. Cela va nous permettre de faire tourner les See Surfeurs à l’eau. En effet, une équipe de 10 See Surfeurs accompagnée de nos 30 bénévoles dans l’eau à surfer et durant ce temps, les 10 autres See Surfeurs seront dans une autre dynamique, de body surf ou en mode récupération sur la plage avec des ateliers de récupération organisés par Corentin et Julia. Corentin proposera une animation centrée sur l’ergothérapie et l’environnement du handicap visuel. Julia proposera avec deux professeurs de yoga, un atelier centré sur l’approche du corps et de sa perception dans l’espace à travers différentes postures de yoga. L’intérêt est que chacun puisse profiter de la journée, avec un roulement par période de 30 minutes, quand une équipe sera en mode surf, l’autre équipe toujours encadrée par nos bénévoles. Rassurez-vous, tout le monde sera à l’eau pour découvrir le surf et les sensations de glisse ! Le surf reste notre premier objectif !

See Surf:

Émilien et Maxime reviennent également pour suivre des cours avec des valides au LSC, peux-tu nous en parler ? Peux-tu également nous parler de Noé, qui est licencié au LSC ?

Claudy :

Émilien est un exemple de transmission grâce à la volonté du Lacanau surf club et de ses parents de lui permettre depuis 2014, de découvrir et pratiquer le surf ! Lors du projet Hawaï, Etienne, le papa d’Émilien a pris contact avec moi afin de savoir si Émilien pouvait surfer. Il est évident que oui. Émilien et sa famille viennent de la région de Reims, par conséquent, Émilien ne pouvait pas venir sur une de nos journées. Ses parents lui permettent de venir chaque année une semaine surfer en cours inclusif avec le LSC. Il surfe dans le même cours que sa sœur et son cousin. En 2019, Émilien fêtera sa sixième année de surf avec le LSC.

Maxime, lui de son côté est arrivé, il y a trois ans sur une initiation au Lacanau surf club. Maxime va fêter ses trois ans de surf avec le LSC.

Tous les deux, sont en complète inclusion en cours durant toute une semaine au mois d’août, avec des élèves valides et avec le soutien de quelques bénévoles See Surf présents durant leur semaine de cours.

Quant à Noé, c’est l’exemple même d’une réussite d’inclusion ! Noé est un jeune enfant dynamique avec un super papa surfeur et habitant le Médoc. Noé a découvert le surf avec son papa. Il est aussi venu participer à nos journées. Afin de progresser encore plus dans sa pratique, Noé vient de s’inscrire cette année et se licencier au LSC. Oui, il va désormais pouvoir voler de ses propres ailes avec l’aide tout au long de l’année du LSC. C’est une future graine de See Surfeurs de très haut niveau ! Nous espérons sincèrement pouvoir le voir aux futures compétitions de surf pour personnes porteuses de handicap !  Noé a la volonté et la motivation pour ! Et grâce à son papa et au LSC, Noé à tout l’avenir devant lui, pour lui permettre de gravir tous les échelons de la réussite de l’inclusion parfaite dans un club labellisé handisurf et affilié à la Fédération Française de Surf.

Noé et Yann Martin sur la plage en direction de l'océan
Noé et Yann sur la plage en direction de l’océan

Présentation du nouveau format des journées See Surf

See Surf : À partir de juin prochain, un nouveau format organisationnel des journées See Surf est prévu. Pourrais-tu nous dire pourquoi ces changements et nous les présenter ?

Claudy:

See Surf rencontre depuis quelques années maintenant un succès grandissant qui nous contraint à refuser parfois des participants see Surfeurs. Pour des raisons d’organisation et d’accueil, depuis la genèse de See Surf nous prenions en compte 10 à 12 See Surfeurs maxi par journée. Vue l’engouement des demandes de See Surfeurs cette année, nous avons réfléchi à un autre format d’organisation tout en conservant le maximum de sécurité sur nos journées. Nous allons tester une nouvelle formule, où nous allons accueillir 20 See Surfeurs maximum par journées. Ils tourneront en équipe de 10 See Surfeurs maximum à l’eau et seront encadrés par nos bénévoles sur une rotation de 30 minutes qui sera gérée et checkée par un bénévole sur la plage, équipé d’un sifflet pour faire respecter la rotation de 30 minutes. Pendant que la première équipe de 10 See Surfeurs sera à l’eau, Corentin et Julia alterneront leurs ateliers (gratuitement) sur la plage. Corentin proposera une animation centrée sur l’ergothérapie et l’environnement du handicap visuel. Julia proposera avec deux professeurs de yoga, un atelier centré sur l’approche du corps et de sa perception dans l’espace à travers différentes postures de yoga. En septembre, Anne mon épouse se greffera à ces ateliers pour proposer gratuitement des cours de renforcement musculaire, de cardio de stretching et d’étirement. Voilà l’objectif de cette année, ouvrir nos journées à plus de See Surfeurs, mais avec une dynamique différente, en termes d’accompagnement et de sécurité. Nos journées seront sécurisées par bénévole qui sera en relation direct avec les MNS sur la plage afin d’assurer la sécurité de notre zone de surf et éviter toute intrusion intempestive de free surfeurs sur notre zone de surf.

L’accueil de nos participants cette année sera encore plus prise en compte dès leur venue le matin. L’idée est que See Surf aura un stand où chaque participant sera invité à venir signer la feuille d’émargement et valider, l’enregistrement de sa présence sur la journée. Seules les personnes inscrites au préalable via notre site Internet See Surf seront référencées en tant que présentes sur nos journées. La signature de la feuille d’émargement validera leur présence. Avec leur accord, nous les inscrirons directement sur la liste des adhérents à titre gratuit de notre association. Nous leur donnerons un bracelet qui leur permettra d’accéder au repas du midi, car désormais seules les personnes inscrites sur notre liste officielle et seules les personnes ayant émargé et en possession d’un bracelet pourront prétendre à participer au repas du midi.

Nous avons voulu cette année également mettre en place un document qui sera signé uniquement par les personnes qui auront et utiliseront du matériel « à risque », exemple : tel portable, appareil photo numérique caméra ou drone afin de désengager See Surf de toute responsabilité en cas de perte ou de casse de matériel.

Il est important que nos participants puissent être tranquilles et en sécurité complète pour toute la journée.

Nous tenons par-dessus tout, à ce que nos journées se passent de la meilleure manière et que tout le monde puisse partir le soir avec le smile et des rêves plein la tête d’avoir participé à une journée extraordinaire de partage d’échange et de mixité.

Présentation des nouveaux achats See Surf

See Surf : See Surf sait tout (ou presque), il sait notamment qu’un réassort de tee-shirt et un achat de sweat-shirts See Surf est prévu. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Claudy:

Cette année et grâce au soutien financier de l’UNADEV, et que nous les remercions pour leur fidélité et leur soutiens financiers réguliers, See Surf a commandé de nouveaux vêtements (tee-shirts et vestes à capuche) et pour la première fois, See Surf a commandé des débardeurs pour les filles ! Oui, il est important que les filles nombreuses sur nos événements et journées, puissent se faire plaisir en s’offrant un débardeur. Donc un grand merci du fond du cœur de See Surf à l’UNADEV qui nous a permis d’investir considérablement au profit de nos See Surfeurs handicapés visuels et de nos bénévoles.

See Surf : L’équipe de See Surf essaie de renforcer la sécurité de ses See Surfeurs et de ses bénévoles. Peux-tu nous présenter ces nouveaux achats (lycras, casques) ?

Claudy:

Pour des raisons de sécurité supplémentaires et grâce à nouveau, en partie, au soutien financier de l’UNADEV, See Surf a pu investir dans des casques de protection de surf. Ces casques seront utilisés par nos See Surfeurs, afin de protéger leur tête en cas d’éventuels collisions ou impacts avec les planches de surf. Il est important d’accentuer la sécurité et d’éviter tout risque potentiel. Cette année, nous allons également pouvoir étoffer notre stock de lycras ce qui nous permettra d’équiper complètement tous nos bénévoles sur la plage pour nos journées.

See Surf : See Surf sait également que de nouvelles planches ont été achetées. Peux-tu nous expliquer pourquoi cet investissement ? Est-ce que certaines ont été revendues ?

Claudy:

En fait, nous avions investi dans des planches de surf gonflables mais certaines n’étaient pas ou peu utilisées du fait d’un trop gros volume. Par conséquent, nous avons décidé d’en revendre et, avec le soutien financier de l’UNADEV, d’en acheter de nouvelles plus adaptées aux plages Canaulaises et au physique de nos See Surfeurs.

Les nouvelles planches de surf gonflables de la marque Gong (couleur : blanche)
Les nouvelles planches de surf gonflables de la marque Gong.

See Surf : Avant de terminer, aurais-tu des remerciements à faire ?

Claudy:

Tout d’abord, je voulais remercier l’UNADEV de Bordeaux (Union Nationale des Aveugles et DÉficients Visuels) qui grâce à leur financement pour cette année, nous permet d’investir cette année au profit des personnes handicapées visuelles, merci à eux pour leur fidélité ! UNADEV de Bordeaux est un soutien financier et un partenaire vital et important pour la vie de See Surf et notre épanouissement et notre résonance vis-à-vis des personnes handicapées visuelles, merci une fois de plus à l’UNADEV pour leur fidélité, pour leur aide et leur soutien depuis 2013 !

Je voulais en profiter aussi pour remercier notre partenaire de toujours le LSC (Lacanau surf club), car sans leur magnifique accueil, si généreux depuis le début, See Surf ne pourrait pas donner autant de messages d’espoir autour d’elle, et permettre de faire découvrir le surf à toujours encore plus de See Surfeurs. Un grand merci à Laurent qui a toujours cru en See Surf, merci à Yann qui a toujours été aussi proche de See Surf et cela depuis le début dès Hawai. Merci aussi à notre coach Jérôme qui j’espère sera présent cette année sur nos journées, et merci à toutes les équipes du Lacanau surf club, pour leur gentillesse leur professionnalisme, et leur dévouement !

Je voulais remercier nos autres donateurs privés ainsi que la Mutuelle Ociane Groupe Mamut.

Merci aussi à tous nos bénévoles, qui prennent chacun du temps sur leur vie privée afin que nos See Surfeurs puissent passer de magiques journées, encore merci à toutes et à tous pour votre fidélité, et votre présence indispensable, mille merci du fond du cœur. Et pour terminer mille merci à toute mon équipe, qui s’investit pour See Surf, car ne l’oublions jamais, nous ne sommes que des bénévoles, dévoués pour la cause de See Surf et de ce beau message d’espoir. Merci à toute mon équipe du fond du cœur pour votre précieuse présence, votre compréhension, et votre envie d’apporter aux autres un grand message d’espoir que malgré le handicap, il est possible de pratiquer le surf ! Merci à tous du fond du cœur de me supporter depuis tant d’année, et de me permettre de vivre mon rêve d’apporter aux personnes porteuses de handicap visuel la possibilité de pratiquer le surf en toute sécurité et encadrées par de supers équipes de bénévoles.

Nous formons toutes et tous une magnifique chaîne d’entre aide et de solidarité, qui prouve une fois de plus que nous pouvons vivre ensemble dans une envie d’apporter aux autres un message d’espoir et de tolérance !  Nous faisons toutes et tous parties de cette belle chaîne d’espoir, et de don de soi pour les personnes handicapées visuelles, ne changeons rien, adaptons-nous pour le futur et le bien-être de nos See Surfeurs.

See Surf : Pour conclure, See Surf te repose la question pour le plaisir, tu connais la devise de See Surf « Avec le surf tout est possible » qu’en penses-tu ?

Claudy :

Avec le surf tout est possible, surtout quand tu réalises ton rêve en tant que personne handicapée visuelle, d’apporter autant de bonheur aux autres et de pouvoir réaliser son rêve au travers de See Surf, faire pratiquer le surf uniquement au bénéfice de personnes en situation de handicap visuel, de tout âge alors là, oui, le slogan de See Surf tient tout son sens, avec le surf tout est possible !

« Avec le surf tout est possible »

Crédits photos: Patrick Creusot; Stéphane Gelisse et Cyril Méchiche

MS

N'hésitez pas à partager !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.