Lou Méchiche, California Dreamin’

N'hésitez pas à partager !

Sélectionnée dans l’équipe de France, Lou Méchiche s’envolera le 7 mars prochain direction la Californie pour participer aux Championnats du Monde de Para Surf. À quelques jours du départ, cette adolescente malvoyante, qui a connu ses premières vagues grâce à SeeSurf, se prépare activement. 

Lou, tu viens d’être sélectionnée dans l’équipe de France pour les Championnats du monde de Para Surf. Peux-tu nous raconter les étapes de cette sélection et nous rappeler ton palmarès ?

Mon premier contact avec SeeSurf date de 2014, j’avais 8 ans. Je rencontre Claudy Robin, son Président, qui me promet que je vais pouvoir monter sur une planche de surf. Après avoir participé aux journées d’initiation de l’association, je m’inscris à des stages d’été et je prends ma licence dans une école de Naujac-sur-Mer (Le Dolphin Surf Club). Après chaque cours, je pouvais sentir ma progression !

Depuis, je suis inscrite au Lacanau Surf Club en totale inclusion et j’ai eu l’occasion de participer aux premiers Championnats de Gironde de Para Surf où j’ai terminé première de ma catégorie (AS-VI) ainsi qu’aux Championnats de France (octobre 2019) où j’ai gagné la troisième place. J’étais la seule fille et la seule en moins de 18 ans à participer dans ma catégorie ! 

Il y a quelques temps, ma famille et moi avons reçu un mail de Serge Lougarot (Conseiller Technique National de la Fédération Française de Surf) et de Jean-Marc Saint-Geours (vice-Président de la FFS et Fondateur de l’Association Handi Surf). Jean-Marc suivait mon évolution depuis les championnats de Gironde. Dans son message, il nous annonçait que j’intégrais l’équipe de France et que je partais en Californie début mars !  En termes de préparation, c’est court, mais c’est le début d’une super aventure. 

Comment te sens-tu avant le départ ? 

Complètement stressée mais tellement heureuse ! Je n’arrive pas à réaliser ce qu’il m’arrive. Cela me donne de la force et le sourire au quotidien ! J’y pense tout le temps et je crois que j’ai mis à peu près toute la Terre au courant. 

Sais-tu ce qui t’attend en Californie ? Combien de nationalités seront présentes ? 

Les Championnats du monde de Para Surf ont lieu à La Jolla, à 800 km de San Francisco et s’étendront sur 4-5 jours. Quand j’arriverai, je participerai à une dernière pré-sélection avant de commencer la compétition. 

Pour ces championnats, l’ISA (Association Internationale de Surf) a modifié les classifications, elles sont plus précises en ce qui concernent les handicaps des sportifs. Moi, je concours dans la catégorie ASVI-1, celle des déficiences visuelles fortes. 

Je ne connais pas encore mes adversaires mais je me renseigne ! L’année dernière une espagnole, une anglaise, une portugaise, une américaine et une canadienne ont participé. Il y aura aussi peut-être une chilienne. 

J’espère que les conditions de surf seront adaptées et qu’il n’y aura pas de vagues trop creuses, ma hantise. Quand je change de spot, je suis toujours moins à l’aise… Lacanau, c’est ma maison ! 

Championnats de France de Surf 2019 (Hossegor )

Comment te prépares-tu à la compétition ?  

En ce qui concerne ma préparation physique, je m’entraine à Bordeaux Lac pour améliorer ma rame, c’est clairement mon point faible ! Je nage aussi en piscine tous les samedis matin et je travaille mon take-off avec les bénévoles de SeeSurf. Je compte aussi sur mon coach Yann Martin (Lacanau Surf Club). 

Mon point fort, c’est le mental ! Je pense à la Californie au réveil, en mangeant, avant de me coucher, en gros à peu près chaque seconde de ma vie. Le stress est au niveau maximum mais faire partie de cette aventure californienne, c’est déjà ma victoire !

À 13 ans, tu pars en Californie représenter la France dans un championnat mondial. C’est noté combien sur l’échelle du cool ?

Franchement c’est tellement haut que ce n’est pas notable ! Je me demande si c’est vraiment ma vie. 

À quoi/qui penseras-tu le jour J ? 

À mon copain, Guillaume. À ma famille, qui suivra la compétition avec un décalage horaire de 8h et particulièrement à mon frère Hugo qui m’a donnée envie de faire du surf quand j’étais petite. Je penserai à SeeSurf et aussi à Claudy, forcément. J’aurai aussi une grosse pensée pour Yann Martin, mon coach ! (nldr : Yann Martin ne fera pas partie du voyage californien, mais Lou sera accompagnée de son père sur place).  

Est-ce que tu es fière de représenter SeeSurf en Californie ? 

Je suis plus que fière, c’est grâce à SeeSurf que j’y suis arrivée ! C’est le rêve de Claudy que je réalise : partir en Californie, c’est aussi ma façon de le remercier. 

Est-ce que tu vas ramener la coupe à la maison ?

En tout cas, je vais faire de mon mieux pour la ramener ! 

Lou Méchiche et Claudy Robin, Président fondateur de SeeSurf

[Retrouvez la première interview de Lou Méchiche en 2017 : https://seesurf.fr/2017/04/interview-de-lou-jeune-mal-voyante-passionnee-de-surf/]

N'hésitez pas à partager !

Tagués avec : , , , , , , , , ,
2 commentaires sur “Lou Méchiche, California Dreamin’
  1. Sylvette Fourton dit :

    Bravo Lou et bonne chance de la part de Sylvette, ton ancienne maîtresse de maternelle… Bisous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.